Classification des lasers

 

Classification des appareils à laser (appareils de mesure, lasers de pointage, etc....) selon la norme NF EN 60825-1

 
 

Classe 1           Laser de très faible puissance sans aucun danger dans des conditions d'utilisations normales, sauf dans le cas ou l’utilisateur emploie une optique qui concentre le faisceau, ce qui représente un léger risque.
    Une gêne visuelle est ressentie dans l’axe direct du faisceau.
 
 
Classe 2           Laser de faible puissance émettant un rayonnement visible (longueur d’ondes: 400-700 nm), sans danger significatif, sauf dans le cas ou l’utilisateur emploie une optique qui concentre le faisceau.
    Une exposition oculaire prolongée intentionnelle peut entraîner un éblouissement et une vision momentanément altérée.
 
 
Classe 3           Laser de puissance moyenne émettant un rayonnement visible, infrarouge ou ultraviolet.
    Pour la lumière visible, une longue exposition ou la vision directe dans le faisceau à l'aide d'instruments optiques (jumelles, télescopes, microscopes, etc…) est dangereuse pour l’œil.
  Pour la lumière invisible (infrarouge, ultraviolet), la vision directe du faisceau est toujours dangereuse.
    L'exposition momentanée de la peau n'entraîne pas de dommage significatif.
 
 
Classe 4           Laser de forte puissance, pour lequel la vision directe ou de réflexions diffuses comporte de grands risques oculaires et pour lesquels une exposition cutanée est dangereuse.

 


Tous les appareils utilisants un/des laser(s) et vendus sur notre site internet (par exemple: lasermètres, lasers rotatifs, lasers lignes/croix/points, thermomètres infrarouges, etc...) possèdent un/des laser(s) de classe II au maximum.