Habilitation Electrique

L'HABILITATION ELECTRIQUE


L'habilitation est la reconnaissance de la capacité d'une personne à accomplir en toute sécurité les tâches fixées. Le code du travail détermine que l'employeur délivre cette habilitation pour son personel, ou pour lui-même.

La nécessité de l'habilitation et d'abord d'une disposition du code du travail: "L'employeur doit s'assurer que ces travailleurs possèdent une formation suffisante leur permettant de connaître et de mettre en application les prescriptions de sécurité à respecter pour éviter des dangers dus à l'électricité dans l'execution des tâches qui leur sont confiées."
(Décret 88-1056 du 14/11/1988 Article 46, modifié par décret n°95-608)

L'habilitation electrique  implique une formation spécifique, l'utilisation de moyens de protections individuels et collectifs, d'outils spécifiques et de procédures d'intervention adaptées. Le recueil d'instructions UTE C18-510 fixe les instructions relatives à la sécurité électrique.

L'habilitation électrique concerne toutes les activités exercées dans un local électrique ainsi que tous les travaux électriques effectués dans un cadre professionnel.

Par cette habilitation, l'employeur autorise son salarié à agir dans le cadre de l'habilitation délivrée et après une formation adaptée. Le titre d'habilitation délivré par l'employeur comporte une codification symbolique formée de lettres et de chiffres.

1ère lettre

  • B pour pouvoir travailler ou intervenir dans le domaine de la basse tension (- de 1000 v en alternatif) caractérise les ouvrages du domaine Basse Tension (BT) ou Très Basse Tension (TBT)
  • H pour pouvoir travailler ou intervenir dans le domaine de la haute tension (+ de 1000 v en alternatif) caractérise les ouvrages du domaine Haute Tension (HT)


Indices numériques

  • 0 pour le personnel réalisant des travaux exclusivement d'ordre non électrique et/ou travaillant dans une zone à risque ELECTRIQUE ou dans un local réservé aux électriciens
  • 1 pour le personnel exécutant des travaux d'ordre électrique et/ou des manoeuvres
  • 2 pour le personnel chargé de travaux d'ordre électrique.


2nd lettre

  • T indique que le titulaire peut travailler sous tension
  • N indique que le titulaire peut effectuer des travaux de nettoyage sous tension
  • V indique que le titulaire peut effectuer des travaux "au voisinage" de pièces nues sous tension
  • C indique que le titulaire procède aux consignations
  • R indique que le titulaire procède aux interventions de dépannage ou de raccordement, à des mesurages, essais, vérifications


Exemples:    B1V: Une personne habilitée B1 est un exécutant électricien qui agit toujours sur instructions verbales ou écrites et veille à sa propre sécurité.
                    BR:  Une personne habilitée BR assure des interventions (dépannage, connexion avec présence de tension, essais et mesurages). Elle peut travailler seule ou avoir des électriciens sous ses ordres.
                    H2V: Une personne habilitée H2V est chargé de travaux d'ordre électrique au voisinage.

Une même personne peut être titulaire de plusieurs habilitations. Un titre d'habilitation électrique n'a de valeur réelle que si l'agent titulaire est désigné par son employeur pour l'exécution de ces opérations :

  • Agent non électricien
  • Exécutant électricien
  • Chargé d'intervention
  • Chargé de travaux
  • Chargé de consignation
  • Agent de nettoyage.

Le titulaire de l'habilitation doit :

  • Avoir acquis la connaissance du fonctionnement de l'installation ou de l'équipement (schémas, notices d'utilisation…)
  • Etre instruit des consignes (publication C 18-510 de l'UTE)
  • Disposer de moyens techniques (appareils de mesurages précis et conformes)
  • Prendre toutes les mesures pour assurer la sécurité de la zone d'intervention (installation électrique, installations voisines, voie(s) de passage, matériels isolés ou isolants (norme NF C 18 –400) …)
  • Porter des équipements de protection individuelle (gants isolants, écran facial…).
 Le titulaire de l'habilitation doit :
  • Avoir acquis la connaissance du fonctionnement de l'installation ou de l'équipement (schémas, notices d'utilisation…)
  • Etre instruit des consignes (publication C 18-510 de l'UTE)
  • Disposer de moyens techniques (appareils de mesurages précis et conformes)
  • Prendre toutes les mesures pour assurer la sécurité de la zone d'intervention (installation électrique, installations voisines, voie(s) de passage, matériels isolés ou isolants (norme NF C 18 –400) …)
  • Porter des équipements de protection individuelle (gants isolants, lunettes…)

 Voir les EPI proposés par Testoon

De nombreux organismes de formation proposent la formation à l'habilitation électrique. La durée de la formation est généralement de 1 à 3 jours en fonctions du niveau d'habilitation recherché.

Le guide pratique de la sécurité Electrique CATU sera une source d'information préciseuse à ce sujet.